Panne d'internet, pas de panique

  • Xian
    Xian
    Modérateur

    le 21/10/2018 à 14:48

    J'ai eu la surprise d'avoir une coupure d'internet vendredi dernier en milieu d'après midi. En rentrant le soir je me renseigne auprès du gardien (remplaçant) pour savoir s'il y a eu des techniciens qui sont passé dans la journée et il m'indique que je ne suis pas le premier à lui poser cette question pour un perte d'internet.
    Je descends au sous sol pour jeter un œil et je constate que toutes les connexions orange ont été débranchées.
    Image
    Un petit malin est passé par là et à du trouver hilarant de tout débrancher ! En même temps vu l'aspect et l'état de l'installation juste au dessus des poubelles ça a du être tentant.
    Image
    Plutôt que de contacter orange pour prendre rendez-vous et devoir rester sans internet plusieurs jours tout en perdant une demi-journée de travail à attendre le technicien pour rebrancher l'installation, en passant 3/4h j'ai pu retrouver le bon branchement.
    Se pose maintenant la question : qui est responsable de ce type d'incident ?
    - Gécina qui ne fait que laisser un peu de place aux opérateurs dans les sous-sols?
    - Le câblier de la résidence qui ne fait que de mettre à disposition un câblage et des boîtiers de connexion
    - Les opérateurs qui ne font que se brancher sur les installations existantes
    - Les prestataires des opérateur qui ne font que brancher les fils comme le leur disent les opérateurs.
    Une seule chose est sûre, la facture de connexion tombe tous les mois sur notre compte en banque....
    xi'an
  • ThierryS
    ThierryS

    le 05/02/2019 à 09:02

    Je réponds un peu tardivement à la question "qui est responsable ?", et malheureusement la réponse n'est pas très satisfaisante :

    - L'opérateur d'immeuble (chez nous, SFR) est responsable de la pose et de la maintenance des boitiers de pieds d'immeuble qui ramènent l'ensemble des câbles "verticaux" depuis les appartements jusqu'au pied d'immeuble. Ces boitiers sont en principe équipés de portes (pas le cas sur votre photo) verrouillées à l'aide de clés triangle (c'est-à-dire d'une efficacité quasi-nulle contre la malveillance).

    - Chaque opérateur de service (celui avec lequel chacun d'entre nous contracte pour fournir le service fibre à domicile : Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free, etc) est responsable du branchement entre les boitiers de pied d'immeuble et son propre boitier d'arrivée de câble "horizontal" (entre les égouts ou autres fourreaux dans la rue, et l'immeuble). Si ces jarretières sont débranchées, c'est en principe à l'opérateur de service de les rebrancher.

    Le problème est double :

    - Le modèle de déploiement de la fibre en France, imaginé par l'ARCEP, le régulateur des télécommunications, est complexe, nécessite l'intervention de nombreux acteurs différents, et résulte dans l'impossibilité pratique de sécuriser correctement les raccordements.

    - Les opérateurs (d'immeuble, et de service) délèguent les travaux à une nuée de prestataires, qui travaillent avec des niveaux de qualité variables.

    En même temps, il faut reconnaître que la fibre est maintenant largement déployée en France, et à des coûts tout à fait raisonnables.

    Conclusion :

    - En cas de perte de service fibre, appeler le service clients de votre opérateur de service le plus vite possible.

    - J'irais faire un tour pour voir les boitiers de pied d'immeuble à l'occasion, si ils n'ont pas de portes j'essaierai de comprendre comment faire intervenir l'opérateur d'immeuble pour faire remettre les portes, qui éviteraient les actes de malveillance les plus simples.

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.