boitiers telereleve

  • soupirail23
    soupirail23

    le 16/11/2021 à 19:17

    Bjr à tous , je suis locataire GECINA ( YOURFIRST) au 3 villa Brune 75014 et nous n'avons pas d'assoc. Que pensez vous de ces petits boitiers de telereleve pour le chauffage qui vont etre deployés tres bientot. A quoi peuvent ils servir vraiment ? Merci à tous pour vos reponses. Amicalement. JPG ( guetard7@hotmail.com)
  • lapresidente
    lapresidente
    Modérateur

    le 25/11/2021 à 15:53

    Bonjour,

    je ne peux que vous encourager à créer une association de locataires. Seul vous êtes une individualité et ne représentez rien. Avec une association, la loi vous accorde des droits et celui de demander des comptes au bailleur n'est pas négligeable.

    Contactez vos voisins, créer une association demande de l’énergie, la faire vivre aussi, mais c'est le prix à payer pour simplement se faire respecter en tant que locataire. Une association peut développer un site internet, qui s'il est bien fait et donc visité, peut être une aide redoutable.

    Pour les boitiers, je m'en suis aussi inquiétée car le bailleur, malgré ses obligations d'information légales vis à vis de l'association, nous oublie....
    A l'origine de l'histoire, le prestataire de la chaufferie qui pour nous était Setemi, a été remercié malgré un travail de qualité et une excellente connaissance de nos installations. Il a été remplacé par la société Dalkia, autant pour des questions de gros sous que de simplification de gestion: un seul prestataire pour tout le patrimoine, c'est plus simple qu'un contrat par immeuble.

    Dans le cadre de ce nouveau contrat, le prestataire a une obligation de résultat: L’exploitant de chauffage est tenu d’assurer, en période de chauffe, les conditions de confort pour le chauffage collectif de l'immeuble considéré : Température d’ambiance entre 20 et 21°C dans les logements, avec un réduit de nuit de 2°C.

    Un des objectif de la télé-relève est de pouvoir mesurer pour affiner la conduite des installations et ainsi diminuer les consommations de chauffage sans dégrader les conditions de confort contractuelles des températures d’ambiance.

    Pour aller plus loin dans l’amélioration de la conduite des installations de chauffage, il est nécessaire de mesurer ses effets sur la températures dans les logements, d’où l’installation de sondes de températures d’ambiance dans les logements. Ces valeurs seront remontées sur une plateforme et analysées. Cela permettra à l’exploitant :
    - De réaliser un réglage plus fin en fonction de la température extérieure
    - D’améliorer l’équilibrage des réseaux de chauffage
    - D’éviter de surchauffer les logements
    - De s’assurer que la température contractuelle d’ambiance est bien respectée.

    Donc en principe cela devrait se traduire pour les locataires par un confort d’habitat et in fine une économie d’énergie. Sur ce dernier point, à titre personnel je suis très septique et c'est ce que l'association a écrit à plusieurs reprises au bailleur, tout en lui précisant qu'en la matière, c'est bien la quantité d'énergie consommée au regard des degrés-jours qualifiant l'année qui permettra de voir si le changement de prestataire n'a pas alourdi la facture.
    D’où l’importance de pouvoir exiger, autant que nécessaire, la présentation des factures pour pouvoir les contester si nécessaire le moment venu.

    Pour le moment, sur la foi des écrits de Gecina, les sondes ne servent pas à facturer le chauffage.

    La réponse est longue, j’espère qu'elle vous sera utile.
  • soupirail23
    soupirail23

    le 26/11/2021 à 17:31

    Bjr, et d'abord merci d'avoir pris le temps de me répondre moi qui ne suis pas un locataire de votre immeuble que je connais trés bien ayant été locataire pdt 30 ans rue anselme payen et venant régulierement consulter le Dr CHAUSY.
    J'ai fait parti du bureau de locataires immeuble GECINA LOURMEL ( President Gerard BOUVIER ) et depuis j'ai intégré le 3 villa brune ( immeuble des années 70 ). Les gens ne restent pas trés longtemps comme locataires et il serait assez difficile de monter une assoss; qui plus est je n'ai plus le temps pour cela. En revenant à nos moutons, les telereleves pour moi ne servent à rien .( chauffage actuel activé par sondes exterieures, temperatures similaires dans les apparts, sauf peut etre les 1er et derniers etages) chacun gere en fonction de son ressenti , ( moi je coupe le radiateur de notre chambre par exemple) alors comment "affiner" chaque appart ? Et puis le chauffage c'est une facture collective non ? Moi je vois comme cela existe dans d'autres immeubles ( pas GECINA) une facture individuelle surement plus élevée...??? A SUIVRE. Amicalement. JPG
  • lapresidente
    lapresidente
    Modérateur

    le 27/11/2021 à 18:07

    Bonjour,
    Nous avons un taux de renouvellement de locataires d'environ 20%, ce qui est un taux moyen usuel, les petites surfaces tournant plus que les grandes. Cela n'empêche pas d'avoir une association, mais ça demande effectivement de l'énergie pour la faire vivre avec dynamisme. Vous avez fait partie de l'association dont M. Bouvier a longtemps été président, donc vous avez bien conscience de ce qui est nécessaire de faire ou pas.

    Pour les sondes votre analyse est à la fois juste et fausse... Avec un chauffage collectif il y a en chaufferie plusieurs départs qui eux mêmes se subdivisent en colonnes montantes, sauf dans le cas de chauffage par le sol avec une seule arrivée d'alimentation où la régulation individuelle est impossible et la facturation individuelle l'est tout autant.
    Mais si les colonnes desservent des radiateurs, on peut imaginer que les régulation peut être faite par colonne et par catégorie d'appartement: des appartements sur pignons non isolés ou plein nord auront de besoin de plus de calories qu'un appartement en sandwich, de surcroît en façade sud. La limite de l'exercice ce sont les appartement des niveaux extrêmes, encore qu'avec des isolations de dalles, ce n'est pas tout à fait vrai.

    Ce que je pense malgré les dénégations de Gecina, c'est qu'à terme il y aura une facturation individuelle: actuellement la facturation est faire aux tantiemes de M2, mais si les sondes se livrent à un calcul tele-releve de consommation de calories en fonction de la température relevée, nous serons tout a fait légalement facturés sur une consommation theorique alors même que, tous radiateurs fermés, il fera bon dans l'appartement grâce aux baies vitrées en plein soleil.

    C'est la seule explication logique à un déploiement général de sondes dans tous les appartements alors que pour faire de la régulation, deux ou 3 sondes par type homogène d'appartements devraient suffire.
    Il faut donc voir à l'usage ce qu'ils feront de ces équipements techniques.
  • soupirail23
    soupirail23

    le 30/11/2021 à 16:39

    Bjr, belle analyse...nous verrons cela....Amicalement. JPG

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.